Adhérez pour nous aider dans notre mission

Méditation du jour

C'est par la pratique que vous pouvez faire évoluer votre développement intérieur. Il existe réellement une possibilité de changement. Nous devons d'abord nous changer nous-même. autrement rien ne sera modifié. Attendre que les autres changent à votre place est totalement irréaliste. L'esprit humain est toujours en mouvement. Si vous faites des efforts dans la bonne direction, les changements mentaux se produiront finalement. Vous pourrez alors parvenir à la paix et au bonheur sans douleur ni dépense.
Sa Sainteté le Dalaï Lama
C'était la méditation du jour sur le site de la FF-MTT-YETI : www.ffmtt-yeti.fr

Appel à donations pour soutenir 3 étudiants en médecine traditionnelle tibétaine

CAMPAGNE DE DONATION

 

Nous venons de lancer une campagne de donations pour soutenir 3 jeunes étudiants tibétains dans leurs études au Men Tsee Khang, collège médical tibétain situé à Dharamsala.

Les dons recueillis serviront à subvenir aux frais courants de jeunes étudiants tibétains, nés au Tibet et exilés en Inde.  Le but est de leur permettre de recevoir entre 35 à 40 euros mensuels. 

Nous avons choisi de ne pas proposer de parrainages individualisés car il arrive trop souvent que des parrains attitrés à 1 étudiant ne soient pas suffisamment réguliers, notamment au fil des années. De plus, nous avons pu constater que certains parrains ne sont pas réellement conscient des différences de niveaux de vie et de besoin entre les pays, et il arrive trop souvent de voir qu'un adolescent ou un jeune étudiant reçoivent chaque mois l'équivalent du salaire de 2 à 3 professeurs !!!
Le but d'un parrainage est de soutenir une personne à s'établir plus tard dans la vie et non pas à collecter des fonds démesurés...

En collectant les dons pour une période de une année pour un nombre défini d'étudiants, nous avons ainsi l'assurance de pouvoir envoyer les dons de manière régulière tout en contrôlant régulièrement que chacun soit toujours dans son cursus scolaire.
Les appels à donations sont ainsi envoyés au fur et à mesure des besoins. Les sommes collectées sont envoyées mensuellement, vers chaque étudiant, sous forme de virements individuels directement sur leurs comptes bancaires. Nous pouvons ainsi afficher une totale transparence dans le cas d'un contrôle et assurer que les sommes parviennent bien à leur destinataire.
Si un étudiant arrêtait son cursus d'étude, les dons collectés seront bien entendu basculés sur un autre groupe d'étudiants.
Les donateurs seront tenus informés de l'évolution à travers les différentes campagnes, réseaux sociaux et site internet de la FFMTT-Yeti.fr 

 

Qui seront les bénéficiaires de cet appel à donations ?

L'appel à donations actuel concerne 3 jeunes.
Les études de médecine au collège du Men Tse Khang durent 6 années.  Cette collecte de dons a pour objectif de couvrir 1 année d'argent de poche pour ces 3 étudiants dont les histoires de vie sont expliquées ci-après.

Thupten Phuntsok est originaire du Tibet Central. Ses parents étaient fermiers. Ils sont décédés alors que Thupten Phuntsok avait 5 ans. A leur décès, lui et sa sœur ont été pris en charge par d'autres membres de la famille et des voisins. Le village s'est en quelque sorte occupé d'eux, mais tout particulièrement afin de les utiliser en tant que "main d'oeuvre".
Quand Thupten Phuntsok eut 8 ans,

un voisin l'envoie alors dans un village près de la frontière népalaise afin de faire du "travail temporaire".
Les conditions sont très difficiles. Ils n'ont pas d'abri convenable et la nourriture est très légère...
Deux années passent ainsi sans que personne ne se soucie de son sort jusqu'au jour où le Rinpoche de son village apprend sa situation.  Il l'envoie alors au Népal. De là il rejoindra le Tibetan Children Village de Chauntra en Himachal Pradesh où il va pouvoir enfin commencer sa scolarité. Les TCV sont des internats mis en place par la soeur du Dalaï Lama. Il est très fier d'être enfin étudiant et sera très studieux, profitant des vacances pour étudier toujours plus.
Après cette scolarité au TCV, il réussit à décrocher l'examen d'entrée au Men Tse Khang, l'institut Médical Tibétain à Dharamsala, où il a démarré son cursus de formation. Début 2019, il entrera dans sa 2ème année d'études.

Tenzin Dawa est née dans un petit village près de Lhassa en 1995. Sa mère est décédée quelques jours après sa naissance pour une raison inconnue et son père est alors devenu dépressif. Il a donc remis Tenzin Dawa à ses grands-parents maternels. 3 ans plus tard, alcoolique, il est revenu pour reprendre Tenzin Dawa et la remettre à ses grands-parents paternels. Quelques années plus tard il l'a reprise avec lui et Tenzin Dawa a commencé à aller à l'école.  Après le décès de sa femme, il s'est marié et a divorcé 2 fois, puis a épousé une 4ème femme. Tenzin Dawa n'a jamais pu se sentir à la maison auprès de sa belle-mère qui s'est montrée polie jusqu'à ce qu'elle soit enceinte de son premier bébé. Elle a alors changé complètement d'attitude vis à vis de Tenzin Dawa. Le père de Tenzin Dawa travaillait très loin et revenait que peu de temps au foyer chaque année.  La belle-mère de Tenzin Dawa commença à montrer des signes d'agressivité, brûlant un jour ses cahiers d'école. Elle la nourrissait peu. La situation empira et Tenzin Dawa fut prise en charge par l'école.  Elle poursuivit ses études mais malheureusement échouait à son examen de bourse d'études pour étudier à Beijing. Motivée pour étudier, elle décida alors de quitter le Tibet pour aller vers l'Inde et rejoindre la communauté tibétaine en exil pour étudier. Avec l'aide de son père qui paya les frais de passeurs, elle pu rejoindre l'Inde où elle fût envoyée dans le TCV de Gopapur. Là, en 2013, elle fût sélectionnée pour rejoindre l'école scientifique de Selakui où elle restait jusqu'en 2015. Durant ce cursus, elle développe un intérêt pour la médecine et tente le concours du MBBS, Bachelor of Medecine and Surgery mais échoua. En attendant de retenter l'examen, elle rejoint alors l'institut de langue tibétaine de Sarah. En 2016, elle tente l'examen d'entrée au Men Tse Khang et fût acceptée.  Début 2019, elle entrera dans sa 3ème année d'études.

Tenzin Dhondup est né à Lhasa où il ne resta pas longtemps. Ses parents l'envoyèrent en Inde afin qu'il puisse recevoir une éducation. A 10 ans, il arrive d'abord au Népal. Il vit d'abord difficilement cet éloignement du Tibet. Il trouve que le pays, les moeurs, les gens, tout est trop différent et développe un profond sentiment de solitude. Il est ensuite envoyé en Inde où il commence sa scolarité au TCV de Rajpur. Il y reste 8 années et participe ainsi à tous les programmes scolaires, validant de nombreux certificats d'études. Durant la dernière année, il devient capitaine de l'école et c'est avec droiture et motivation qu'il donne tout ce qu'il peut pour  exceller dans cette responsabilité.
Il rejoint ensuite l'école de Mussoorie où il réussit l'examen final avec 82 % de réussite. En 2017, il rejoint le collège du Men Tse Khang et commencera sa 1ère année d'études en 2019.

 

Comment faire pour effectuer une donation ?

C'est très simple, vous n'avez qu'à vous rendre sur la plateforme de cagnotte de GoFunMe. Le lien vers la campagne est le suivant :  https://www.gofundme.com/soutenir-3-etudiants-en-medecine-tibetaine?sharetype=teams&member=1282110&rcid=r01-1544375412,9-3028fcb04ffa4cb0&pc=ot_co_campmgmt_w

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
FFMTT-YETi.com

La Fédération Française de la Médecine Traditionnelle Tibétaine, des Yogas et de l'Energétique Tibétains a pour objectif :

  • de réunir tous les acteurs reconnus de ces pratiques afin d'informer et de protéger les utilisateurs contre les risques d'une part et l'inefficacité d'autres part, liés à un enseignements sans formation adéquate délivrée par les différentes traditions reconnues
  • d'éviter que ces pratiques aux méthodes efficaces ne soient usurpées et/ou dilluées par les approches cherchant à développer des techniques corps et esprit.

Site internet : www.ffmtt-yeti.fr
Aller au haut