Profondément enraciné dans le bouddhisme tantrayana, le Bön et la médecine tibétaine, Tulku Lobsang, en tant que docteur en médecine tibétaine, astrologue, et transmetter précieux du bouddhisme, partage des méthodes et des sagesses anciennes afin d'améliorer nos vies modernes.

Une enfance au Tibet

Tulku Lobsang est né en 1976 dans une famille de paysans dans les Himalaya. A six ans, Tulku Lobsang entra dans l’école monastique bouddhiste locale. A onze ans, il entra au monastère Bön de Nangzi, aujourd’hui le plus grand monastère Bön au Tibet. Là il reçu la formation de son oncle. Le maître prit soin de lui comme de son propre fils et l’introduit dans l’enseignement de la tradition Bön. Tulku Lobsang fit avec lui ses premières expériences des enseignements secrets Dzogchen et des rites Bön.

 

Révélation de sa réincarnation

Lors d’une cérémonie publique de l’oracle, lorsque les moines demandèrent l’incarnation de leur Lama, le jeune Lobsang fut nommé. Cependant, les moines ne furent pas surs si l’oracle désignait ce jeune enfant particulièrement sauvage. L’oracle leur confirma que le jeune Lobsang était, sans l’ombre d’un doute, l’incarnation du Nyentse Lama. A treize ans, Lama Lobsang fut intronisé, lors d’une cérémonie, en tant qu’incarnation du huitième Tulku Nyentse. La première incarnation de Lama Nyentse était abbé du monastère Gaden à Lhasa. Le Lama était un maître accomplit de la divinité Yama et vivait en connection avec lui. Dans sa cinquième incarnation, il fut un grand yogi qui était connu pour ses facultés magiques. Après son intronisation, Tulku Lobsang reçu des enseignements au monastère d’Archok. Déjà à ces moments là, il impressionnait par ses capacités de guérisseur.

 

Un maître précieux

Tulku Lobsang a reçu principalement les enseignements de la lignée Gelugpa. Il a aussi étudié les enseignements Bön, les traditions secrètes du Kalachakra Jonang et les traditions Mahamudra. C’est ainsi qu’il reçut les enseignements généraux de toutes les traditions du bouddhisme tibétain. De ce fait, Tulku Lobsang détient une connaissance étendue de toutes ces traditions qu’il pratique.
Les enseignants personnels, attitrés de Tulku Lobsang furent quatre lamas réincarnés: Tulku Narke, Tulku Serchen, Tulku Kaynyang et Tulku Tsurmon, tous du monastère d’Amcho. Son Lama racine est Tulku Serchen, qui a maintenant 93 ans. Tulku Narke, qui est âgé d’environ 75 ans, a été un maître très proche de Tulku Lobsang. Il a toujours voyagé avec lui au Tibet, s’occupant des détails quotidiens et supervisant sa pratique. Tulku Lobsang a connu 35 enseignants principaux de qui il reçut les initiations et les transmissions de pouvoir ainsi que des instructions spécifiques. Il détient la connaissance des enseignements généraux des huit lignées du bouddhisme tibétain, ce qui signifie qu'il est un pratiquant de l'ensemble de ces huit lignées.

 

Du Tibet vers l'Inde

En 1993, Tulku Lobsang quitta le Tibet pour le sud de l’Inde, au monastère Gaden Shartse pour approfondir sa connaissance des textes bouddhistes classiques. Après cinq ans au monastère Gaden, il se rendit à Dharamsala pour passer l’héritage culturel tibétain aux Tibétains et aux Occidentaux.

Depuis l’année 2000, Tulku Lobsang voyage à l’étranger pour donner des enseignements et des conférences sur la médecine, le bouddhisme et l’astrologie. En mars 2002, il établit son nouveau centre : Nangten Menlang - Centre Médical Bouddhiste -, au nord de l’Inde. Les facultés particulières de Tulku Lobsang dans l’art de la guérison et de la science médicale, son sens du naturel, plein de compassion dans l’enseignement, sa bonté ainsi que sa sagesse bouddhiste, font de lui un maître précieux de la culture et de la tradition tibétaine bouddhiste.

 

Ses enseignements

Tulku Lobsang enseigne en Inde et en Europe de nombreuses pratiques yogiques, et forment désormais des enseignants afin que ceux ci puissent propager ces pratiques exceptionnellement bénéfiques.

Le Lu Jong

Les mouvements du Lu Jong ont pour origine les anciens enseignements tibétains. Cependant, cette pratique est uniquement connectée à Tulku Lobsang. Depuis son jeune âge, il a étudié avec de nombreux maîtres au Tibet, apprenant ces mouvement de guérison de toutes les lignées. Il les a rassemblés en une pratique claire et concise et les a modifié afin qu’ils soient plus accessibles aux corps occidentaux non entraînés. Le résultat n’en est en tout cas pas moins profond. Le Lu Jong peut être pratiqué par des personnes de tout âge et de toute capacité et les bienfaits sont ressentis immédiatement. Une pratique continue peut vraiment changer votre vie.

Tummo

Tulku Lobsang a une connexion très spéciale avec le Tummo. C’est sa spécialité et il a reçu cette pratique de toutes les lignées différentes. Il est un enseignant incroyablement compétent, sage et rempli de compassion. Il partage cette pratique secrète ouvertement car il croit que cela peut apporter de grands bienfaits dans ces temps dégénérés. C’est une méthode précieuse de la tradition Tantrayana et si elle n’est pas enseignée et pratiquée, elle ne sera plus une pratique vivante. Donc, recevoir la pratique du Tummo de Tulku Lobsang est une opportunité extraordinaire et rare !

La Félicité

Cette pratique est la spécialité de Tulku Lobsang et il s’est concentré sur elle pour une grande partie de sa vie. Il a reçu cette pratique de toutes les lignées et enseigne avec une aisance et une sagesse incroyable. Cette pratique nous électrise dans toutes les dimensions – corps, énergie et esprit. Elle travaille avec le corps physique en équilibrant les hormones et régulant le métabolisme. Elle travaille avec le corps énergétique en ouvrant les canaux et les chakras, lesquels sont des portes secrètes de notre nature cachée. Notre esprit est également profondément touché, devenant plus clair, calme et conscient. De cette manière, nous pouvons accomplir une perception profonde de la nature des phénomènes.

Ultimement, la félicité est une pratique de l’amour et de la grande compassion. L’amour est notre conscience directe et perceptuelle. L’amour est la non-dualité.

Tog Chöd

Tulku Lobsang a développé lui-même le Tog Chöd. Cette pratique est basée sur les danses traditionnelles des moines Yaman et sur les mouvements du Kalachakra et sa création est une réponse directe à nos besoins du monde moderne. Nous avons besoin d’une pratique qui nous relâche de notre esprit conceptuel, une pratique qui nous connecte à notre puissance. Le Tog Chöd utilise notre colère pour faire grandir notre motivation, mais la motivation profonde reste toujours la compassion.

L’épée symbolise notre propre sagesse innée.

En brandissant cette épée, nous coupons à travers notre esprit conceptuel. Nous coupons nos pensées de peur et nos attentes qui nous empêchent d’être dans ce magnifique moment présent. Avec sagesse, nous pouvons transformer nos émotions négatives et réellement nous changer. Nous devons seulement décider de le faire.

Gang Gyok

Gang Gyok est une pratique ancienne de techniques yogiques tibétaines de course. C’est la pratique du « pied rapide ». Cependant, en raison de la profonde interconnexion du corps et de l’esprit, cette pratique, comme toutes les pratiques tibétaines du Tantrayana, travaille avec toutes les dimensions de notre esprit, de notre respiration et de notre corps, afin d’accomplir des résultats incroyables. Tulku Lobsang oeuvre à faire connaître cette pratique et depuis le printemps 2015, une journée internationale Gang Gyok se tient autour du monde, vers la fin juin.

Tulku Lobsang durant la pratique de Gang Gyok

 

Tulku Lobsang enseigne également :

  • Tsa Lung, techniques de respiration et de rétention du souffle,
  • la pratique de Rigpa,
  • la pratique de Guru Yoga, colonne vertébrale du Tantrayana,
  • Lo Jong, l'entrainement ou transformation de l'esprit,
  • Ku Nye, une technique de massage très utile aux pratiquants du Tantrayana. En effet, ceux-ci travaillent avec les canaux du corps subtil pour relâcher les blocages et ces endroits ont besoin de garder leur ouverture et de ne pas perdre de l'énergie.
  • Gyulu, la pratique du corps illusoire.
  • le yoga du sommeil,
  • le yoga du rêve,
  • la pleine conscience,
  • les séries du pouvoir de l'esprit (confiance, pensée, désir, moment présent, décision, espace, changement, amour).

 

Création de Namten Menlang

Nangten Menlang est une "Ecole de Médecine Intérieure". Fondée et dirigée par Tulku Lobsang, elle offre de nombreux enseignements et formations sur le Bouddhisme Tibétain et sur la sagesse de guérison du Tantrayana. Nangten Menlang International est basée à Vienne, en Autriche ainsi qu’à Barcelone en Espagne et a des ramifications dans 11 autres pays. A travers ses activités et celles de Namten Menlang, Tulku Lobsang a comme objectif de nous introduire à nous même afin que chacun devienne son propre maître. De cette manière, on se développe pour le bien de tous les être sensibles.

 

Sources :

Site : https://tulkulobsang.org

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
FFMTT-YETi.com

La Fédération Française de la Médecine Traditionnelle Tibétaine, des Yogas et de l'Energétique Tibétains a pour objectif :

  • de réunir tous les acteurs reconnus de ces pratiques afin d'informer et de protéger les utilisateurs contre les risques d'une part et l'inefficacité d'autres part, liés à un enseignements sans formation adéquate délivrée par les différentes traditions reconnues
  • d'éviter que ces pratiques aux méthodes efficaces ne soient usurpées et/ou dilluées par les approches cherchant à développer des techniques corps et esprit.

Site internet : www.ffmtt-yeti.fr

Adhérez pour nous aider dans notre mission

Méditation du jour

C'est par la pratique que vous pouvez faire évoluer votre développement intérieur. Il existe réellement une possibilité de changement. Nous devons d'abord nous changer nous-même. autrement rien ne sera modifié. Attendre que les autres changent à votre place est totalement irréaliste. L'esprit humain est toujours en mouvement. Si vous faites des efforts dans la bonne direction, les changements mentaux se produiront finalement. Vous pourrez alors parvenir à la paix et au bonheur sans douleur ni dépense.
Sa Sainteté le Dalaï Lama
C'était la méditation du jour sur le site de la FF-MTT-YETI : www.ffmtt-yeti.fr
Aller au haut